ARTICLE VIVRE PARIS: RECUP PARIS DONNE UNE SECONDE VIE AU FORT D’AUBERVILLIERS

ARTICLE VIVRE PARIS: RECUP PARIS DONNE UNE SECONDE VIE AU FORT D’AUBERVILLIERS

recup-paris-fort-daubervilliers

PUBLIÉ LE 23/11/2016

“Récupérer, raviver et répéter”. Ces trois mots sonnent comme un mantra dans la bouche de Dom Tappy et Thomas Winkel. Amis à la ville comme à la scène, ils se sont lancés il y à près d’un an dans l’aventure Recup Paris avec l’ambitieuse mission de réhabiliter l’ancienne forteresse militaire d’Aubervilliers. Initialement construit en 1843, ce fort au nord de la capitale, a été abandonné dans les années 1970. Véritables citoyens du monde, les deux associés se sont inspirés des modèles alternatifs et arty d’Amsterdam ou de Berlin, des villes qui selon eux ont su “raviver des espaces en déshérence et les transformer en lieux culturels et créatifs majeurs”. Car c’est bien là que réside le cœur du projet: faire des 36 hectares abandonnés un lieu dédié aux rencontres, à la culture et surtout à l’optimisme.

UNE RÉGÉNÉRATION URBAINE PARTICIPATIVE

Ces six derniers mois, Dom Tappy et Thomas Winkel ont, à la sueur de leur front, redonné vie à un premier espace du Fort en privilégiant le recours à des matériaux locaux, tout aussi abandonnés que la vieille bâtisse. Cette casemate accueille aujourd’hui leur quartier général et un atelier où les deux amis usent sans cesse de leur créativité débordante, à l’image de ces cartes du monde réalisées à partir d’une collection de plus de deux millions de timbres récupérée, elle aussi, par hasard. De vieux objets y retrouvent également une seconde vie, voire même un nouvel usage. Toujours dans l’optique de développer une économie locale et circulaire, les bénéfices issus de la vente de ces œuvres chargées d’histoire sont réinjectés dans le projet. A terme, le Fort accueillera festivals, expositions, espaces de coworking et marchés de produits locaux. Aux portes de Paris, le Fort d’Aubervilliers est décidément le nouveau bastion de la modernité. Une modernité qui replace l’humain au cœur d’un processus participatif, durable et créatif.

Pour  rejoindre l’aventure Recup Paris, vous pouvez participer à la campagne de financement participatif jusqu’au 17 décembre. Vous recevrez en échange des œuvres d’art exclusives et des explorations uniques du Fort.

Inès Boittiaux

Image à la une © Recup Paris / Grand Paris Aménagement

 

Recup Paris donne une seconde vie au Fort d’Aubervilliers